FAFP
FA-FP > Fédération > Actualités > Et après le 9 mai !

Et après le 9 mai !

Tout d'abord, la FA-FP remercie toutes celles et ceux qui ont répondu à l'appel unitaire des 9 organisations syndicales représentatives dans la Fonction publique.

Qu'elles soient syndiquées, militantes, sympathisantes, actives ou retraitées toutes ces personnes ont souhaité exprimer ce 9 mai leur attachement au service public et au statut de celles et ceux qui l'incarnent au quotidien.


Et après le 9 mai !

Le 22 mai 2018 une mobilisation similaire était organisée et la participation constatée l'an dernier semble se confirmer aujourd'hui.

Le décompte exact du nombre de manifestantes et de manifestants sur l'ensemble de la métropole et en Outre-mer sera comme souvent apprécié différemment selon les sources ; à Paris la participation dépasse les 25 000 personnes.

La FA-FP tient à souligner qu'aucun incident n'est venu émailler le cortège parisien ce qui, dans le contexte particulièrement tendu qui entoure actuellement les mouvements sociaux mérite d'être mis en avant.

Notons également qu'une autre manifestation relative aux droits spécifiques aux Outre-mer, congés bonifiés notamment, soutenue par La FA-FP était organisée ce matin à Paris.

Face à un dialogue social qui exclut toute forme de négociation, comment ne pas comprendre que le dépit puisse l'emporter sur l'espoir d'être entendu par un Gouvernement dont la volonté est de transformer la Fonction publique dans le seul objectif de réduire à n'importe quel prix la dépense publique !

Comment ne pas être tenté par le renoncement quand, après que l'ensemble des organisations syndicales qui représentent plus de 2 500 000 agentes et agents publics ait unanimement voté contre le projet de loi de transformation de la Fonction publique le 15 mars dernier lors de la séance plénière du CCFP, le Gouvernement poursuive sa stratégie de démocratie expéditive en affirmant vouloir terminer les consultations parlementaires sur ce texte avant l'été ?

Malgré ce triste constat, La FA-FP se réjouit de la volonté qui s'est exprimée ce 9 mai dans l'objectif d'obtenir le retrait de ce projet de loi destructeur pour la Fonction publique et pour le Service public.

Rappelons que tous les indicateurs démontrent que partout dans le monde, les baisses d'investissements publics (éducation, santé …) ont un lien direct avec l'augmentation des inégalités et la recrudescence de la pauvreté1, pour la FA-FP il n'est pas question de renoncer à défendre l'idée qu'une société solidaire et démocratique se construit aussi et surtout autour d'un Service public fort.

C'est la raison pour laquelle la FA-FP continuera de renvoyer le Gouvernement à ses contradictions dans tous les espaces de dialogue social qui se présenteront, car le pire serait de laisser croire que plus personne n'entend défendre cette grande et belle idée qu'est le Service public !

Une rencontre intersyndicale devrait avoir lieu le 16 mai prochain pour évoquer les suites de cette journée de mobilisation.

 

Autonome, progressiste, solidaire,

      à la FA un autre syndicalisme est possible !

 

 

1 « Rapport 2018 sur les inégalités mondiales » Éditions du Seuil


En savoir plus... (pdf, 289 Ko)
[10/05/2019]

 



© FA-FP - Fédération Autonome de la Fonction Publique - 96 rue Blanche 75009 Paris