FAFP
FA-FP > Fédération > Communiqués de presse > Communiqué FA-FP - Âge Pivot : Retrait provisoire - 11 décembre 2019 - 11 janvier 2020 - 1 Mois de Mouvement Social ...

Communiqué FA-FP - Âge Pivot : Retrait provisoire - 11 décembre 2019 - 11 janvier 2020 - 1 Mois de Mouvement Social ...

Sans surprise, La Fédération Autonome de la Fonction Publique (FA-FP) ne crie pas victoire après la lecture du courrier du Premier Ministre de ce samedi 11 janvier 2020.

Cette annonce n'étant en fait qu'un retrait « Provisoire » de l'âge pivot, la référence à l'âge d'équilibre n'étant nullement supprimée dans cette nouvelle version du projet de loi instituant un système universel de retraite.

Cette décision est pour la FA-FP de la simple communication afin de faire croire aux français qu'ils ont été écoutés et entendus.


La FA-FP ne s'attendait pas à autre chose depuis l'annonce de la création de cet âge d'équilibre le 11 décembre 2019, la seule surprise reste est le choix de la date de cette annonce. Celle-ci ne change rien aux attentes de la FA-FP à propos de ce projet de loi – reprendre entièrement les discussions.

Cette mesure paramétrique retirée TEMPORAIREMENT par le gouvernement ne concerne pas la mesure systémique appelée « âge d'équilibre », qui dans les faits est l'axe principal et financier de la réforme.

Le gouvernement, a retiré « PROVISOIREMENT » la mesure d'équilibre à court terme qui permet d'instaurer une décote ou une surcote à 62 ans et 4 mois à partir de 2022 pour atteindre 64 ans en 2027.

En réalité, le gouvernement pourra, sans aucun souci, réintroduire l'âge pivot à 64 ans par ordonnance.

La FA-FP, fidèle à ses principes ne valide pas la destruction du droit social.

La FA-FP profondément attachée à la solidarité, récuse la division entre générations et catégories professionnelles.

La FA-FP s'oppose à ce que les jeunes générations subissent cette réforme.

La FA-FP participera à toutes les négociations où il sera question :

  •  du maintien de la catégorie active et son actualisation ;
  •  des augmentations générales de salaire ;
  •  des créations d'emplois statutaires dans les nombreux secteurs qui en ont besoin et un plan de titularisation des contractuels ;
  •  de la défense des missions publiques et donc de l'abandon de toutes les formes d'externalisation et de privatisation.

 

La FA-FP continuera de s'impliquer dans tous les espaces de dialogue afin d'obtenir des droits à pension permettant à toutes celles et ceux qui assurent des missions de service public, d'envisager leurs retraites dans des conditions décentes.


En savoir plus... (pdf, 211 Ko)
[13/01/2020]

 



© FA-FP - Fédération Autonome de la Fonction Publique - 96 rue Blanche 75009 Paris