FAFP
FA-FP > Fédération > Communiqués de presse > Communiqué FA-FP - Pour la FA, être contraint.e de démissionner de la Fonction publique suite à une restructuration, même avec une indemnité, ne peut pas s'apparenter à un départ volontaire !

Communiqué FA-FP - Pour la FA, être contraint.e de démissionner de la Fonction publique suite à une restructuration, même avec une indemnité, ne peut pas s'apparenter à un départ volontaire !

Faire évoluer les dispositifs de formation dans la Fonction publique, pour la FA-FP ce sera toujours OUI !

Faire évoluer les indemnités mobilité ce sera également OUI !

Mais dans le cadre de l'objectif de suppression de postes poursuivi par le gouvernement, c'est NON !

 

L'axe 4 du projet du gouvernement, « refonder le contrat social “contre” les agents », comprend comme les autres thèmes, un cycle de trois réunions techniques. La FA qualifie ces rencontres de « réunions d'information » car il n'y est pas prévu d'espace pour un véritable dialogue social.

Les 2ème et 3ème réunions se sont tenues les 11 septembre et 4 octobre 2018.


Si la FA-FP continue de participer à ces réunions, c'est bien dans l'objectif de réaffirmer son attachement à la qualité du service public et au respect du statut dans l'intérêt des usager.ère.s et des personnels.

La FA reste fidèle à ce qu'elle porte depuis de nombreuses années : une Fonction publique de carrière se doit d'assurer l'accompagnement des agentes et agents, que ce soit en matière de reconversion liée à la pénibilité ou de transformations des organisations (fusions, mutualisations, restructurations).

La FA est attachée à l'améliorations des dispositifs de formation !

Nous demandons d'ailleurs avec insistance que la formation des agentes et agents public.que.s soit vue dans un autre cadre que celui-ci !

La FA sera évidemment favorable à la revalorisation de l'IDV (indemnité de départ volontaire), de l'IDM (indemnité de mobilité) et autres dispositifs indemnitaires, mais seulement dans le cas de départs réellement volontaires !

Pour la FA, être contraint.e de démissionner de la Fonction publique suite à une restructuration, même avec une indemnité, ne peut pas s'apparenter à un départ volontaire !

Enfin, nous considérons et réaffirmons une nouvelle fois que la méthode utilisée par le gouvernement vise à affaiblir le statut et à transférer au secteur marchand des pans entiers des missions de service public, et nous continuerons donc de nous y opposer !

Sur ces deux dates, Martine-Gramond Rigal, Caroline Charruyer, Sandra Villaume et Pascal Kessler représentaient la FA-FP.

 

Autonome, progressiste, solidaire,

à la FA un autre syndicalisme est possible !


Téléchargez le communiqué de la FA-FP... (pdf, 304 Ko)
Téléchargez la présentation de la DGAFP... (pdf, 977 Ko)
[05/10/2018]

 



© FA-FP - Fédération Autonome de la Fonction Publique - 96 rue Blanche 75009 Paris